Au moulin puis au four

Les farines des Moulins Bodson façonnent l’ADN de tous nos produits. Une approche et un savoir-faire uniques, fidèles à notre philosophie.

Même les intolérants au gluten peuvent manger notre pain, parce que si gluten il y a, c’est celui que contiennent naturellement les céréales. Les grains des Moulins Bodson sont indemnes de tout résidu de pesticides. « Dans nos farines, aucun artifice chimique n’est employé. Elles ne comportent donc pas de gluten ajouté, responsable d’éventuels désagréments », souligne Claude Bodson.

Or, la situation géopolitique européenne a notamment fait exploser le prix des matières premières agricoles. « Nous vivons une situation inédite. Mais on ne lâche rien. Sans mauvais jeu de mots, c’est en temps de guerre qu’on se bat », affirme Claude Bodson, dont les champs et les installations sont situés à Villers-l’Évêque, à moins de 20 kilomètres de notre boulangerie.

On pourrait difficilement rêver circuit plus court. Antoine, chef meunier : « Grâce à ce nouveau moulin, nous sommes en mesure de rencontrer notre priorité numéro 1 : garantir l’approvisionnement et la qualité de notre farine. » Éric Michaux est fier de cette collaboration entamée il y a huit ans, à la création de la boulangerie, et de ce ravitaillement ultralocal.

Le goût avant tout

Il existe trois grands types d’agriculture. La production conventionnelle des céréales est la plus classique et la plus répandue. Ensuite, l’agriculture biologique utilise des techniques qui respectent l’environnement au sens large. Aux Moulins Bodson, on va plus loin, en privilégiant une approche ultraraisonnée, troisième type de culture pratiqué. « On va chercher ce qu’il y a de meilleur dans les différentes façons de produire, on se remet en question continuellement pour toujours faire mieux. Le rendement est important, mais mon objectif principal, c’est le goût », précise Claude Bodson qui exploite un terroir sans égal, la Hesbaye sèche, pour une production de qualité totalement différenciée.

Un moulin d’exception

Active dans le domaine de la culture céréalière depuis 1810, la famille Bodson perpétue cette activité et l’ouvre aux dernières innovations. Tout particulièrement sous l’impulsion de Claude Bodson, représentant de la septième génération. « Mes aïeux ont fait évoluer leur métier au fil du temps. Outre la culture des céréales, ils ont produit de la mouture pour les animaux. Aujourd’hui j’ai arrêté l’alimentation animale pour me consacrer à l’alimentation humaine. Après 22 années de recherche et de développement sur la génétique et le zéro résidu notamment, j’ai décidé d’investir dans un nouveau moulin pour maîtriser la filière de A à Z, et produire la farine moi-même. »

À produit d’exception, outil d’exception. Le nouveau moulin de Claude Bodson est le premier monté de cette manière en Belgique. « Les céréales sont généralement récoltées début août et entreposées en l’état dans des silos, puis ventilées tout l’hiver pour maintenir des conditions de stockage stables. Ensuite, les grains sont brossés avant d’être moulus en quatre passages. On travaille successivement sur une première et une deuxième meule moderne en pierre. Enfin, on utilise un premier cylindre, puis un deuxième pour finaliser la qualité de cette farine exceptionnelle. »

Rendez-vous dans nos magasins pour découvrir le résultat de la dernière récolte des céréales !

Latest news

Au moulin puis au four

Les farines des Moulins Bodson façonnent l’ADN de tous nos produits. Une approche et un savoir-faire uniques, fidèles à notre philosophie. Même les intolérants au

Read more »